Moyens de lutte préventive

Pour prévenir la problématique liée à l’agrile du frêne, certains moyens, outre que l’abattage, existent afin de lutter contre la prolifération de cet insecte.
  • TreeAzin : le TreeAzin est un pesticide, produit à partir d'extraits de graines de Neem, utilisé de façon préventive pour contrer les infestations par l’agrile. Notez que ce pesticide doit être appliqué par un professionnel agréé. Pour obtenir plus d’information ainsi qu’une liste des applicateurs agréés, veuillez cliquer sur l'onglet Traitement.  
  • Lutte biologique : il existe des agents de lutte biologique contre l’agile du frêne, tels que deux espèces de guêpes chinoises et un champignon entomopathogène (Beauveria bassiana). Si les résultats obtenus s’avèrent concluant, ces pratiques pourraient être généralisées au reste du pays et contenir la dissémination de l’agrile à défaut de l’éradiquer.
  • Éviter le déplacement des résidus de frênes. Pour contrer la prolifération de cet insecte, il faut tout d’abord porter une attention particulière à l’utilisation que l’on fait du bois provenant des résidus de coupe d’arbres. Rappelons que Brossard est situé dans la zone réglementée définie par l’ACIA pour l’agrile du frêne, signifiant qu’il est interdit de transporter des résidus verts et de coupe d’arbres hors de l’agglomération.
Dans le but de limiter le déplacement des résidus de  frênes, il est recommandé :
  • ​d’acheter le bois de chauffage localement;
  • de se départir des matières ligneuses potentiellement infestées de façon responsable et sécuritaire en respectant les consignes de l’ACIA
  • d’être vigilant et de signaler rapidement tous signes d’infestations observés sur un frêne, lorsqu’il s’agit de nouvelle infestation.