Agrile du frêne

AVIS AUX CITOYENS
30/06/2016

Sollicitation frauduleuse d'ARBOCURE sur l'agrile du frêne

Nous souhaitons informer les citoyens que l’entreprise ARBOCURE, qui fait actuellement de la sollicitation sur l’agrile du frêne, n’est pas mandatée par la Ville de Brossard et le traitement offert est INTERDIT sur le territoire.

Seul est autorisé comme procédé de traitement d’un frêne contre l’agrile du frêne, l’utilisation d’un insecticide injectable dont l’ingrédient actif est à base d’azadirachtine, tel le produit... TreeAzin. Arbocure n'offre pas ce traitement.



Brossard poursuit sa lutte contre l'agrile du frêne

Depuis mai 2013, Brossard fait partie la région réglementée à l’égard de l’agrile du frêne par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Afin de se conformer à cette nouvelle réglementation, la Ville a modifié son règlement sur la gestion des matières résiduelles.

Il est dorénavant interdit pour les citoyens de déposer à la rue, dans le cadre de la collecte régulière des ordures, les branches, les résidus de coupe d’arbres, le gazon et les résidus de jardin. Le ramassage de ces résidus fait l'objet de collectes spéciales, planifiées à des dates précises.

Pour plus de détails sur l'horaire et les modalités de ces collectes, visitez la section matières résiduelles.

Nouvelle réglementation pour combattre cet insecte (REG-348)

Lors de son assemblée ordinaire du 16 février dernier, le conseil municipal a adopté le règlement 348 qui vise les frênes sur les propriétés privées. La nouvelle réglementation s'adresse en particulier aux citoyens qui possèdent un ou plusieurs frênes sur leur terrain. La participation des Brossardoises et des Brossardois est essentielle à la réussite de l'opération amorcée par la Ville. Le traitement des frênes sur l'espace public ne sera efficace que si les citoyens emboîtent le pas pour contrer la propagation de l'agrile à Brossard.

Selon les modifications apportées à la réglementation existante, le citoyen propriétaire d'un frêne aura dorénavant l'obligation suivante;
 
  • Procéder au traitement du frêne au TreeAzin tous les deux ans
ou
  • Abattre le frêne et procéder au remplacement de celui-ci par une autre espèce d'arbre à grand déploiement (ex.: érable rouge, chêne à gros fruits, etc.)

Pour l'une ou l'autre de ces obligations, le propriétaire de l'arbre devra mandater un professionnel reconnu par la Société internationale d'arboricultre du Québec (SIAQ). Les citoyens qui possèdent un frêne sur leur terrain doivent au préalable obtenir un permis avant de procéder au traitement ou à l'abattage de l'arbre. Notons que ce permis est offert gratuitement à la Ville.

Afin de limiter la propagation de l'agrile, l'abattage et l'élagage des frênes sont interdits entre le 15 mars et le 1er octobre (période durant laquelle l'insecte est le plus actif).

Règlement 348

Notez que ce règlement sera mis en application à partir du 2 mars 2016.

Règlement 348 - modifiant le règlement de zonage 1642 afin d'ajouter des dispositions relatives à la plantation, la coupe, l'élagage et le traitement des frênes


Communiqués

Communiqué du 24 novembre 2015

Communiqué du 1er mars 2016 - Nouvelle réglementation